Chloe Hosking remporte « La course by le Tour de France », la Québécoise Joëlle Numainville 4e

 

La Lavalloise Joëlle Numainville (Cervelo Bigla) a terminé au pied du podium de La Course, événement du World Tour féminin présenté par le Tour de France, sur l’Avenue des Champs-Élysées à Paris, dimanche. Sa coéquipière finlandaise, Lotta Lepistö, a mis la main sur la médaille d’argent de cette course qui s’est terminée au sprint par la victoire de L’Australienne Chloe Hosking (Wiggle High5).

 

« Ça fait deux fois que je fais cette course et chaque fois je me dis que c’est un “highlight”. Je course vraiment bien, l’an passé aussi. C’est vraiment l’fun! C’est un beau parcours. C’est dur les pavés, ça fatigue beaucoup les jambes et à la fin, les filles sont plus épuisées. Je trouve ça l’fun », a commenté d’emblée Numainville, âgée de 28 ans.

 

La Néerlandaise Marianne Vos (Rabo Liv), détentrice du titre de championne de la première La Course en 2014, a fini troisième du parcours de 89 kilomètres dans le même temps que la gagnante, tout comme 22 autres cyclistes, dont la Lavalloise.

 

« C’était bien. J’ai bien couru et j’ai essayé d’être agressive. On m’avait donné la carte blanche pour la course, mais avec deux tours à faire, je savais que je devais faire le “lead out”, a ajouté Numainville. La vitesse était vraiment haute, donc avec deux ou trois kilomètres à faire, ça m’a vraiment aidée parce que c’était moins risqué. »

 

La Québécoise a eu l’occasion d’attaquer à de multiples reprises et elle s’est retrouvée en échappée. Selon elle, elle n’a jamais perdu son agressivité de la course.

 

« Je voulais être dans une échappée, c’est certain. À la fin, il restait nous deux [Lepistö], mais elle a eu un problème mécanique et est restée dans ma roue. Pour le sprint, au double tournant, je pense que j’étais deuxième et elle troisième. Je commençais à être fatiguée. Aussitôt que le sprint a commencé, il restait une fille et je me suis tassée et j’ai gardé ma vitesse », a fait savoir celle qui a chuté en début de course et qui a changé de vélo.

 

Classement :

1. Chloe Hosking (AUS/Wiggle), les 89 km en 2 h 01:27.

(moyenne: 43,9 km/h)

2. Lotta Lepistö (FIN) m.t.

3. Marianne Vos (NED) m.t.

4. Joëlle Numainville (CAN) m.t.

5. Roxane Fournier (FRA) m.t.

6. Pascale Jeuland (FRA) m.t.

7. Tiffany Cromwell (AUS) m.t.

8. Joanne Kiesanowski (NZL) m.t.

9. Lotte Kopecky (BEL) m.t.

10. Maria Giulia Confalonieri (ITA) m.t.

Source: RDS.ca